Egoïsme ?!

J’ai remarqué ces derniers temps, que ce soit en cabinet ou dans mon entourage, je me retrouve souvent face à des personnes qui ont peur de se retrouver qualifiées d’égoïstes. J’entends de plus en plus souvent ce mot quand j’aborde la question de prendre soin de soi et de faire les choses aussi pour soi.

C’est étrange de rencontrer autant de personnes avec tant de force, une pluie de potentiels inexploités et autant de freins invisibles à l’œil nu. Les désirs refoulés sont masqués par des symptômes. Des désirs bien enfouis à l’intérieur, inatteignables parce qu’ignorés. Pourtant la flamme n’est pas totalement éteinte. Il subsiste encore une petite braise qui elle veut survivre et parfois crée des chamboulements dans le corps ou dans les comportements. C’est comme si une partie de vous que vous ne vouliez pas entendre, se rappelait à vous avec ses propres moyens.

C’est curieux de penser que dès lors que vous vous tournez vers vous-même, que vous décidez de prendre du temps pour vous faire plaisir ou pour vous faire du bien, vous risquez de ne plus tenir compte des autres. Qui dit que lorsqu’on pense à soi on ne sait plus penser aux autres ? Quel est le sens du mot égoïsme ?

Larousse dit : « Attachement excessif porté à soi-même et à ses intérêts, au mépris des intérêts des autres ». 

Si on supprime le mot « excessif » et qu’on termine la phrase au mot « intérêts », qu’est-ce qu’il reste ? Comment ça s’appelle ? Amour pour soi ? Profiter de sa vie ? Vivre aussi pour soi ? Vous diriez quoi vous ?

En séance, avant même d’aborder la question de la confiance en soi, de l’accès aux ressources et aux capacités, il est déjà indispensable de balayer cette croyance limitante qui dit que de penser à soi c’est être égoïste. Parce qu’on vous a apprit à un moment donné de votre vie que penser à soi c’est mal, plus jamais vous n’allez vous occuper de vous ? Très bien. Alors qui va le faire ?

Il me revient en tête cette femme que j’ai eu en séance il y a quelques semaines. Elle avait choisi de cesser son activité d’entrepreneuse depuis qu’elle avait eu un enfant. Elle voulait lui consacrer du temps et être présente un maximum pour sa fille. Ce qui selon elle était incompatible avec son emploi du temps d’entrepreneuse. Alors elle avait pris un emploi à temps partiel. Autrefois elle s’épanouissait dans un métier qu’elle avait choisi et qu’elle avait réussi à développer. Aujourd’hui elle était certes présente pour sa fille mais elle s’ennuyait terriblement dans ce job alimentaire. De plus, tout son temps était consacré à s’occuper de son enfant, de son compagnon, de ses parents … Bref, de tout le monde sauf d’elle-même. Elle était devenue une maman et avait oublié qu’elle était aussi une femme.

Je me souviens de son visage quand je lui ai demandé « qu’est ce qu’il se passe quand vous vous contentez d’écouter vos propres désirs ? ». Ses yeux se sont d’abord écarquillés, sa bouche s’est entrouverte, sa respiration s’est arrêtée. Puis ses sourcils se sont froncés, elle m’a fixé d’un regard interrogateur en serrant les lèvres puis m’a dit ne pas savoir de quoi je parlais. Elle ne comprenait pas ma question puisque ne saisissait même pas le mécanisme de se centrer au cœur de ses décisions. Puis elle a eu cette phrase que j’ai entendu des dizaines de fois : « mais ça ferait de moi une égoïste !!! ».

Immédiatement m’est revenu en tête ce recadrage que m’avait fait un ami il y a quelques temps de cela et que j’ai pu placer à cet endroit. Car oui, évidement, moi aussi j’avais cette inutile croyance dans une autre vie 😉 !

« – Imaginez Marie que vous êtes dans un avion avec votre fille de 4 ans. Vous partez en vacances à l’étranger, et comme ça arrive parfois vous traversez une zone de turbulences. Sauf que cette fois-ci l’avion commence à chuter et la cabine subit de façon inattendue une dépressurisation. Tout va très vite. Tout le monde panique, vous entendez les gens hurler, puis l’air commence à manquer. Les masques à oxygène remisés au-dessus de vos têtes tombent. Qu’est-ce-que vous faites, votre premier geste c’est quoi ?

– Je mets le masque sur le visage de ma fille ?

-Non Marie. Vous suivez les consignes de sécurité que les hôtesses vous ont donné à l’embarquement : « Placez le masque sur votre visage et respirez normalement ». Si vous mettez le masque sur le visage de votre fille avant de mettre le vôtre, qui vous dit que vous aurez encore la force de porter votre masque à votre visage ? Comment pensez-vous être en capacité de l’aider alors que vous-même vous ne respirerez plus ? Le peu d’oxygène que vous avez encore dans vos poumons vous l’utilisez pour vous sauvez la vie et alors vous pourrez sauver la sienne. Vous vous occupez de vous, ce qui vous donne les ressources pour vous occuper de ceux que vous aimez. Ben pour ce qui vous a amenée ici c’est exactement la même chose.

De plus, vous savez maintenant que les enfants apprennent principalement par modélisation ? Comment votre fille saura à quoi ressemble une femme heureuse si elle a sous le nez tous les jours une maman fatiguée, triste, qui n’a aucun plaisir et qui tire tout le temps la gueule ? « 

Avec cette simple prise de conscience, une grosse émotion est arrivée, puis nous avons pu continuer le travail sur ce pour quoi elle avait pris rendez-vous : retrouver du désir et s’épanouir dans sa sexualité.

 

L’hypnose peut vous aider sur les questions abordées dans cet article.

Contactez-moi !

Plus d’articles

 

2 commentaires sur « Egoïsme ?! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s